Oulan Bator

Coucou la France

Oulan Bator, non, Ulan Baator, non, Ulaan Bataar, bref nous sommes à la capitale que l’on écrit de différentes façons. Je vous épargnerai l’écriture cyrillique.
Ville en pleine évolution avec ses nouvelles boutiques, ses immeubles en construction, ses nouvelles entreprises, Oulan Bator reste une ville chargée d’histoire avec sa place Sukhbaatar où trône Genghis Khan au milieu du parlement.
Dans les grandes avenues, les mongols jouent du klaxon, ils forcent le passage pour se glisser dans la circulation. Les voitures se rasent à 1 cm près. Pourtant pas d’agressivité au volant.
Des femmes et des hommes cantonniers balaient le bord des routes poussiéreuses.
De nombreux 4X4 sillonnent la ville, mais ils sont en diminution par rapport à 2010. Il faut dire que l’essence a triplé nous a raconté notre ami Chouka.
Non, Chouka, n’est pas un nom tiré du film “la guerre des étoiles”. LOL.
En pleine capitale, les immeubles sont agrémentés d’aires de jeux pour les enfants et d’appareils de sport d’extérieur quelquefois. J’en ai utilisé un, j’ai du perdre 30 grammes. LOL.
Nous avons goûté au thé au lait de yack salé ainsi que la viande de mouton bouilli. Que de souvenirs, n’est-ce-pas Marie-Laure et Gildas ?
J’ai pensé très fort à toi, Karine, en buvant mon thé.
Nous retrouvons nos amis Baasanjav et Raghi avec qui nous allons réalisé un projet solidaire.
L’idée est de réaliser un manuel informatique à destination des handicapés, de l’éditer et de le distribuer à un nombre plus important de jeunes.
Les garçons sont au garage pour des réparations et une révision des 4X4, les routes russes n’ont pas épargné nos véhicules.
À bientôt
Bises
Véro

juin 27, 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *