TransCaucasie 2017… Voyage solidaire en Géorgie et Arménie… Au fil des jours…

Mardi 18 juillet

 

Départ 8h30 pour refaire plein d’eau et gasoil
Direction kutaisi ou nous visitons le quartier hébreux et passons devant la synagogue
Petit resto géorgien climatisé à 5 euros par personne et courses avec achat d’eau, viande et lait pour bivouac futurs
Ne pas se garer en centre les parking sont payants on opte pour une rue un peu plus loin avec quelques places à l’ombre
Un passage au Mac do ou nous dégustons une glace avec des coupons gratuits, du wifi gratuit et de la clim il fait 35 degrés
Nous filons sur le monastère de Gélati superbe édifice ou nous prenons le temps de visiter ce petit bijou intérieur
On fait l’impasse sur un deuxième monastère que jacques et marie france vont visiter pour se planquer à l’ombre
A la sortie de la ville il est très difficile de retrouver la route pour Tbilissi il faut revenir en arrière et aucun panneau pour nous aider heureusement les cartes scannées de Global GPS sont fort utiles pour trouver le bon chemin
On hésite entre la route de transit et une route secondaire on décide de prendre un chemin moins fréquente pour tenter de trouver un coin pour se reposer à l’ombre ce soir
A un moment sur la route on tombe sur un panneau indiquant qu’il existe un cellier à vins on décide de suivre une piste interminable
Au bout nous attend un beau moment et de belles rencontres
Nous tombons sur une famille extraordinaire qui nous propose de faire entrer les véhicules pour passer la nuit dans la cour
Nous dégustons d’excellents vins blancs et on nous apporte un encart composé de fromages et de salades
On nous fait visiter la vigne la jeune fille Baya qui parle anglais nous accompagne partout dans la ferme
On visite le cellier à vins qui contient des jarres enterrées de 1000 litres donnant au vin cette belle couleur et un goût particulier
On nous propose d’aller chercher les vaches au champ et de les rentrer à l’étable
On explique à Baya que l’on veut acheter du vin elle n’en revient pas je pense qui ne s’attendait pas à cela
On prend aussi du chacha alcool fort très fort mais combien parfumé
On chante toute la soirée, des liens forts s’établissent nous avons la chante de rencontrer des gens extraordinaires
Au petit matin un petit déjeuner gargantuesque nous attend
C’est sur nous resterons en contact

Lundi 17 juillet

Réveil au calme dans la guesthouse
Douche bien chaude
Petit déjeuner à base de cafe et lait chaud avec galette de fromage
La piste dure 45 mins puis se transforme en route ouf nous pouvons rejoindre notre nouvel objectif à Rhoni plus facilement
Pique nique avec l’avenue d’une vache peu craintive qui vient chercher de la nourriture
Arrivee a Rhoni nous demandons à la mairie une nommée Elissa qui se charge après nous avoir présenter au maire d’aller voir l’hospice sur lequel action d’orient nous a demandé de passer pour vérifier que les travaux avançaient bien
Nous sommes reçus par la directrice et les dames qui s’occupent des 137 personnes âgées
On rigole quand on essaie de mélanger toutes les langues pour s’expliquer
On arrive à se rendre compte de l’investissement réalisé
Les travaux avancent et nous pourrons rapporter des photos et notre sentiment positif sur cette action menée par alain GEOFFROY le président et ses membres d’action d’orient
Départ pour la riviere ou nous prenons un bain dans un torrent avec Jacques
Bivouac sympa au bord de l’eau
A demain pour la suite de nos aventures

Dimanche 16 juillet

Cette nuit les vaches sont venues nous réveiller
Le petit manège à duré 4 heures elles voulaient manger l’herbe sous le camion
A 4h 30 j’ai ouvert la porte latérale et trois d’entre elles ont pointé leurs têtes à l’entrée
Au réveil visite des 5 villages Ushguli
PNoud prenons la piste difficile pendant 5 h avec pique-nique près de torrent pour rejoindre lenkethi, pas facile ces pistes de montagnes avec un camion même 4×4 mais ce véhicule est formidable nous atteignons 2600 mètres
Lors d’une pause on suibit l’attaque des taons
Des chiens nous poursuivent à l’approche de certains villages, les hôtes boivent beaucoup on retrouve beaucoup de bouteilles à terre
Il nous reste 3h de piste moins dure malgré ces 4h difficiles déjà réalisées mais nous trouvons une Guesthouse
repas typique avec chacha à plus de 70 degrés il faut bien chasser la poussière des organismes et douche chaude prévue au petit matin
Nuit , repas et petit dej pour 5 euros soit 15 Lari par personne

Samedi 15 juillet

 

Départ 9h on soupçonne qu’une bête assez lourde à tourner autour des voitures cette nuit
Bivouac calme et agréable
On prend la route pour Mestia et nous alternons des portions de route défoncées et plus roulantes
On arrive à Mestia à 1400 m d’altitude
On visite les tours de garde, autour de nous la montagne avec les sommets enneigés
On prend des provisions pour la suite du voyage, visite d’une tour de guet avec une mise en danger des visiteurs pour atteindre le toit. Direction Ushguli village médiéval à 2200 m d’altitude sur la route on se trouve un coin sympa dans un village de montagne pour pique niquer
Nous prenons en chemin deux auto stoppeurs polonais qui traversent l’Europe en stop
Nous visitons les petites tours sur le chemin
Les vaches, les ânes, les chevaux, les porcs occupent la route et on doit klaxonner pour avancer
On arrive à Ushguli le village est magnifique, derrière nous voyons la chaîne de Caucase à 5500 mètres
Nous allons au bout du village et nous en prenons plein les yeux face à cette chaîne de montagne, somptueux, majestueux la nature nous rappelle cette richesse que nous avons sachons la préserver
On prend le temps de se reposer et de sauvegarder nos vidéos
Marie france et jacques vont se balader dans le village
Repas au grand air, un petit épisode de la série préférée de véronique
Demain visite du village, photos et vidéos et film avec drone…

Vendredi 14 juillet

Ce matin réveil avec un bonnet de plomb sur la tête la tchatcha a fait son office 🙂
Départ à 10h après des embrassades avec marie claire et manana
On roule… Rapide repas le midi dans un parc ombragé et nous poursuivons notre chemin en repensant à cette magnifique
On roule sur batoumi puis Poti ou je refais le plein avant d’attaquer les pistes de montagnes
Visite du palais ou nous pouvons voir un masque de napoléon qui est venu en Géorgie
Des vaches dorment sur la route, les géorgiens roulent comme les russes passant leur temps à dépasser la ou on ne peut pas

nous évitons un cochon de justesse mais celui ci est percuté par le demi remorque qui nous suit

la route est une basse cour vivante
Le soir sur la route de Mestia on trouve un super bivouac

On ouvre une bonne bouteille de rouge donnée par jacques le beau frère  on apprécie ce moment

A demain pour d’autres aventures

 

Jeudi 13 juillet

Réveil sur le parking du centre culturel
On attaque la journée de bonheur en rangeant le camion qui se retrouve vider des dons apportes de france et des victuailles pour la fête de cet après midi
On boit rapidement un cafe et nous commençons le gonflage des ballons de foot et de décoration
Les filles préparent les sacs individuels de dons
On pique nique a l’ombre et à 14 h la fête démarre
On s’apercevra rapidement que nous devrons gérer seuls la distribution et le goûter des enfants
Discours, danses, animations s’enchaînent sous un soleil de plomb
Je filme la fête avec mon drone mais le vent m’empêche de prendre de la hauteur
Marie claire la présidente d’imedi handicap est appelée à la mairie pour une réunion officielle avec les représentants de la région actifs pour la création du centre de santé (photo bâtiment avec toit rouge )

un financement à éte trouvé pour réhabiliter ce bâtiment qui accueillera les handicapés de la région

Formidable travail que réalise marie claire sur ce projet qui ne pourrait sans elle avec l’aide de Linda et manana

Pour nous c’est une distribution des plus difficile qui commence
Manana amie de marie claire réussit à filtrer les familles grâce à une liste établie qu’on a reçu la veille mais rapidement nous nous apercevons que les 40 enfants prévus se sont transformés en 120 enfants !!!!
Marie france et véronique assurent plus que de raison en organisant à nouveau des paquets de vêtements pour chacun merci à nous généreux donateurs de france qui nous ont apportés des vêtements juste avant le départ
Voyant que personne ne pourra nous aider nous improvisons le goûter sur le devant du centre culturel
Nous avons réussi l’objectif
Heureusement que nous étions habitués par l’expérience des années passées à gérer le Chaos mais la on a atteint le sommet 🙂
Ca y est c’est fini on rejoint les officiels au restaurant et la la soirée restera gravée dans nos mémoires
Jacques remercie à sa façon l’assemblée, le maire nous fait boire un verre ballon de rouge remplit de tchatcha alcool à 75 degrés ca chauffe les oreilles et désinfecte la gorge !!!
Des plats arrivent avec des dizaines de choses à manger, des fois rires alternent des prises de paroles des uns et des autres, des verres sont portés hauts accompagnes de discours de remerciements les albigeois et les parisiens tiennent la distance
Nous finissons la soiree avec le patron du restaurant qui nous sert des verres de tchatcha
Nous lui chantons tous les chants français qui nous viennent en-tête
Le patron nous remercie pour ce que nous avons fait pour les enfants, cette sincérité nous touche énormément on le sentait ému
Quelle soiree, quelle journee !!!
Nous raccompagnons marie claire et manana à leurs appartements en bas du village, trois chiens nous accompagnent tout le trajet
Bien fatigues les voyageurs du coeur rentrent dans une chambre d’hôtel pour une nuit de repos bien méritée

 

Mercredi 12 juillet

Réveil de bonne heure dans le jardin botanique
On plante la douche sur la pelouse
Marie france et véronique se baladent dans le parc
Rendez vous à 10h avec Linda et Marie claire pour aller dans les petits marchés de Batoumi acheter tout le nécessaire pour la fête avec les enfants, les kits scolaires, des jeux, des kits d’hygiène
C’est l’effervescence pendant 3 heures à acheter , négocier, trouver un chariot porteur car les camions sont loin
Nous avons acheter pour Pres de 800 euros de dons pour les 45 enfants présents
Après avoir manger dans un restaurant de la cuisine typique géorgienne nous récupérons marie france et manana georgienne et prof à Tbilissi arrivant par le train
Direction le district de shuavekhi ou la fête sera organisée demain avec les officiels, préfet, unicef Géorgie, ambassade de france, télé et presse géorgienne. Je dois faire un discours demain devant le village ainsi que marie france au nom d’imedi handicap
2h de route pas toujours en bon état ou les vaches dorment sur la route il faut slalomer
On arrive à la mairie on nous fait descendre par un chemin escarpé au centre culturel ou on entrepose tous le matériel ramené de france et tout ce qui a été acheté à batoumi
Il est 20h et temps de manger dans le resto en face du centre culturel
On récupère le wifi et on en profite pour écrire nos nouvelles
A demain pour la grande journée

 

Mardi 11 juillet

Chemin escarpé pour descendre de la montagne à 7h
Arrivee à la douane à 8h30
Il faut comprendre que pour faire la queue il faut repartir côté turc faire un demi tour et se mettre dans la file des voitures
On est à l’ombre ca c’est bien
L’enfer commence une désorganisation hors pair avec une nouvelle douane qui se construit
Au bout d’une heure trente on arrive à la première guerite et la un douanier demande aux passagers de sortir et d’aller faire la queue avec les personnes des cars passant à pied
Ils attendent en plein soleil en criant de temps en temps sur des ouvriers 10 m plus haut faisant tomber des pierres sur le bout de toit qui est censé les protéger
Marie france et véronique négocient de rester dans les voitures avec nous
2 eme guérite se passe bien puis 3 eme guérite mais on nous envoie au bureau 14 je laisse mon véhicule devant le bureau le douanier me pose des questions auxquelles je ne comprends rien mais à force on arrive a recevoir le sesame
Il est vrai que personne ne pouvait sortir de la douane ça commençait à râler
On quitte enfin la Turquie
On arrive à la guérite de la Géorgie et la super accueil
On voit Linda notre correspondante locale qui s’est occuper de tout préparer avec la douane
On nous demande d’entrer sous un grand hangar pour recevoir 1/4 heure après les papiers qui nous permettent de nous rendre aux bureaux des douanes en transit
Un douanier nous ouvre la route en voiture et Linda s’occupe de la douanière qui va reprendre l’ensemble des dons inscrits sur nos listes officielles pour codifier chaque produit
On mange dans la douane
Au bout de 2 heures tout est fini
Nous avons réussi à faire entrer 200 kilos de dons sans qu’un seul douanier géorgien ouvre la camionnette
Super travail de Linda
Nous sommes heureux de retrouver Marie claire la présidente d’imedi handicap qui nous accompagne pour prendre un assurance en Géorgie
On paie 30 euros un super prix
On quitte Linda et Marie claire et on décide d’aller dormir dans le jardin botanique de batoumi
Super soirée avec nos amis
Petit constat du soir attention à la conduite des géorgiens en ville ca peut vite être dangereux
Demain nous avons rendez vous pour acheter d’autres dons pour les enfants du village

Lundi 10 juillet

Départ tranquille ce matin apres une bonne douche et trempette dans la mer il n’y a que 400 kms à faire le long de la côte turque
Beaucoup de circulation sur bords de mer jusqu’à samsun puis pique nique sur un emplacement ombrage trouve non sans mal
Contrôle routier sur la route pour nos amis avec le toyota
Les bords de mer n’ont pas de camping donc on décide de partir par une petite route de montagne apres 30 mns et des difficultés pour avancer on tombe sur des familles turques surper gentilles qui se mettent en quatre pour nous trouver un petit bout de terrain plat mais impossible
Un jeune homme nous propose de nous guider jusqu’à un plateau la haut en montagne
La famille nous offre un plein sac de prunes cela met en confiance
On prend un chemin escarpé et raide le camion se comporte bien c’est comme un cheval de traie rien ne semble l’arrêter il faut juste ne pas avoir peur de vide
Nous arrivons en haut et nous avons un bel espace pour bivouaquer
Et là miracle on domine la mer et on voit batoumi le port géorgien
Rien que pour cette vue cela valait le coup de suivre ce garçon
Les turcs dans les provinces sont adorables
Nous mangeons dans la nuit noire de la forêt ou des dizaine de vers luisants mais volants tournent autour de nous
A bientot pour de nouvelles aventures

 

Dimanche 9 juillet

Malgré la courte nuit départ à 8h00 pour rejoindre la mer noire
Nous avons parcouru 700 kms sur la journée
Repas le midi sur une aire de parking ou pour 6 euros par personne des grillades de la salade de légumes, de l’eau, un thé …
Notre arrivée tardive sur la côte nous oblige à chercher un bivouac en bord de mer mais après plusieurs essais nous décidons de longer la côte dans l’espoir de trouver un camping
Finalement coup de chance on tombe sur un petit camping pour véhicule comme le notre
On se fait un repas sympa avec nos amis d’Albi avec ce que nous trouvons dans les frigos
10 euros par véhicule cela nous donne aussi accès aux commodités
On se remémore les bons moments des voyages passes comme en Serbie et au Maroc
0h00 c’est l’heure de partir au pays du rêve géorgien après avoir bu du pastis de france…

 

Samedi 8 juillet

 

 

Départ 7h30 après une nuit dans le camion sur un parking de cité avec en debut de soiree à peine couches feu d’artifice super pour démarrer la nuit
Traversée de la Bulgarie sans surprise
Passage de douane pour entrer en Turquie avec fouille complète du véhicule il faut expliquer avec un mélange d’anglais français d’argot de Belleville pourquoi on transporte 200 kilos de dons pour la Géorgie
A force de soutires et d’explication avec les autocollants du camion la douanière finit par nous donner le sesame pour passer YES
En tout 1 h30 c’est très bien
Il nous restera plus que la douane géorgienne a passer le 11 juillet à 10h car Linda notre correspondante locale géorgienne et Marie claire la présidente de imédi handicap nous attendent la bas
21h on se trouve un parking sauvage dans l’aéroport d’Istanbul et on attend Marie France la femme de jacques qui arrive de Toulouse
10 mns apres le départ de jacques pour aller chercher sa douce à l’aéroport un plateau pour enlever les voitures arrive
Première négociation on nous laisse 10 mns on envoie des Sms à jacques mais visiblement pas de réseau pour lui dans l’aéroport
3 et 4 eme passage du camion qui veut enlever mon véhicule aussi
Cruel dilemme partir et laisser la voiture de jacques non!!!
Une idée je lui explique au policier dans mon anglais si pauvre que je fais partie de la police française en montrant ma carte des œuvres de la police que je prends chaque année pour 60 euros
Il regarde la carte me regarde fixement et me tapote l’épaule et me dit ok vous restez la sans problème
ouf !!! La bonne étoile
Départ direction Ankara au retour de jacques et Marie France vers 22h30 pour trouver un bivouac de nuit d’où la présence des spots a led devant le camion
On finit par sortir de l’autoroute a 1h30 pour trouver un bivouac dans les champs
2 jours pour traverser la Turquie et enfin la Géorgie…

Vendredi 7 juillet 

Grosse journée à traverser la Serbie sous un soleil de plomb…

En chemin on croise des trains colorés…

Arrivée à douane bulgare gros embouteillage

on renvontre un anglais avec un petit camion 4×4 qui nous propose de passer la soirée ensemble mais malheureusement on lui explique qu’on est invité chez des amis

on s’échange nos cartes il trouve notrecamion super mais un peu gros pour lui
Le jeu à cette douane c’est de trouver la file la plus rapide pour passer au plus vite, bingo la file de gauche se sépare en 4 on se glisse dedans
Pas de fouille du véhicule on paie la vignette 8 euros et on file retrouver jacques notre compère de voyage et les parents de l’amie de son fils
Super soirée au resto où défilent les plats, on ne verra jamais la fin tellement c’était copieux
On emporte le restant pour pas gâcher
Fin de soirée à boire du raki il faut entraîner le corps comme des sportifs pour ce qui nous attend en Géorgie…

Jeudi 6 juillet 

Réveil 6h mais nous patientons jusqu’à 8h pour ne pas réveiller la maison
On boit un cafe tous ensemble et 30 mns plus tard on prend un petit déjeuner salé
C’est l’ anniversaire de kathleen notre fille nous lui souhaitons à distance
Départ pour la crèche Pinocchio où Vesna est présidente
Nous travaillons sur le projet de action d’orient qui arrive le 11 juillet au soir
Au final Alain pourra décider d’équiper la crèche / Ecole avec une télé pour les programmes éducatifs des enfants, un lave vaisselle et une machine à laver obligatoires maintenant
Alain et ses amis pourront décider en étant aider par notre amie serbe MAJA qui parle correctement le français et l’anglais
Quelques courses au supermarché pour la route des prochains jours
Bon repas vers 15h en famille et nous partons chez notre amie MAJA pour son nouvel appartement et monter un lit venant d’un Ikea russe avec la doc tout en russe 🙂
A quatre pour monter ce lit cela s’est transformer en mission humanitaire 🙂 2h30 pour atteindre l’objectif !!!!
Au retour vers 20h on fait un point sur les actions à mener avec Vesna et action d’orient autour d’un bon repas
Un bon sommeil après cette bonne journée très chaude, demain départ pour la Bulgarie….

 

Mercredi 5 juillet 

Apres s’être fait chasser le soir par deux malabar en pickup qui nous ont prévenu qu’il est possible qu’ils viennent chasser du perchoir nous trouvons un joli champ pour la nuit
On mange dans le camion car les moustiques arrivent
Départ 8 h avec un passage aux douanes serbes en 15 mns sans ouvrir la camionnette alors que nous avons 200 kilos de dons pour la Géorgie
Le douanier voulait que j’ouvre et comme l’année dernière j’ai prononcé le mot magique CAMPING, il m’a fait signe de passer. Les auto collants font leur effet avec ces paysages mêlés aux marques et lieux de voyages
Arrêt pour le plein Pres de novi sad dans une station OVH où tout de suite pompiste sympa et caissières rigolotes
Y’a pas à dire les serbes sont un peuple super gentil et aimable ça change de certains pays plus froids …
important pour les membres de l’organisation action d’orient qui passeront à 3 voitures et une moto dans une semaine vous pouvez payer le gasoil, les consos et le bout de péage avant novi sad en euros sans faire de change avant.
Nous avons traversé la ville pour prendre des dinards et du ravitaillement et pique niquer dans les hauteurs en prenant la nationale pour valjevo
Cette impression bizarre une fois la frontière passée de se retrouver comme chez nous, nos amis devenus comme de la famille nous attendent. C’est toujours une énorme joie de se retrouver ensemble
Nous restons jusqu’au 7 au matin pour filer vers Sofia ou nous attend jacques avec son véhicule
Une fois arriver sur place on nous accueille avec une bière et du raki, un bon repas et une bonne chambre pour se reposer.
Cela fait du bien de se poser un peu après ces quelques jours de route. Demain nous irons livrer à l’association angeli cuvait un gros sac de dons pour les enfants de la crèche.

 

Mardi 4 juillet 

Départ 8h
Gros embouteillage sur Linz on reste bloque la sur l’autoroute….
avant la frontière hongroise direction le grand centre outlet ou véronique prend une dernière bouffée de magasins
On mange au Subway

dehors des endroits pour se reposer avec des coussins et plaids à disposition


Passage de frontière et prise de vignette très chère pour notre camion
on file vers keckemets au sud de Budapest ou nous réalisons nos premières pistes dans les bois
Après avoir tourner au hasard presque une heure nous tombons sur cette tour de guet ce sera note refuge pour la nuit…

Lundi 3 juillet 

Départ ce matin 8h direction Salzburg pour enfin visiter cette ville qu’on ne fait que longée à chaque voyage
Les kms s’enchaînent avec des bouchons sur les autoroutes allemandes payantes depuis cette année par vignette au même tarif que la vignette en Autriche 8,90 euros
Un petit bruit au ralenti sur l’autoroute comme un sifflement, ah non j’ai changé les roulements et les plaquettes après analyse c’est les plaquettes qui frottent un peu, problème vite réglé par les kms qui défilent a plus de 120 km /h on a meme fait une pointe à 150 chrono 🙂 histoire de nettoyer un peu ces mois passés en ville
Nous avons trouvé un camping au Nord de la ville cela nous fait un bon parking gardé
Demain matin on aura encore une bonne douche c’est le paradis
Le bus est à quelques mètres du camping et nous rejoignons le centre ville
Visites, magasin, funiculaires, forteresse. J’apprend à tirer à l’arbalète
Beaucoup de touristes asiatiques
Chaque soir on se regarde un épisode de games of trônes en anglais sous titré avant de tombée dans les bras de Morphée

Dimanche 2 juillet 

Départ à 9h
Les filles se lèvent pour nous dire au revoir malgré la veille le concert de l’école de chant ou kathleen chantait avec des amateurs plus qu’éclairés…
Pique nique sur la route et arrivée pour le cafe chez Alain GEOFFROY et Joëlle qui ont faits la Géorgie l’année dernière
Nous allons contrôler 2 objectifs pour action d’orient
Alain me confirme que nous devons passer par la frontière de sarpi en dessous de batoumi, l’autre frontière oblige à faire un détour de plus de 500 kms dont 200 kms de pistes avant d’arriver à shuakevi notre gros objectif que nous partageons avec imédi handicap
Arrivée à kehl vers 18h00 ou nous faisons camping pour se reposer de cette petite nuit et longue route

on va se faire un plat chaud ce soir
Garer à côté de nous un vieux combo sympa ce modèle
Ca y est on réalise ce soir que le voyage est parti
En route pour l’aventure…

25 juin chargement des dons et pose du auvent latéral et plaques

Week end très chargé à trier les outils, les équipements à emporter, les dons à charger dans les malles et gros sacs pour optimiser le chargement. Les plaques aluminium ont été posées à l’arrière, le auvent latéral fixé à deux barres de toit fait maison… L’équipement intérieur est finalisé et les caissons latéraux chargés de produits essentiels en cas de galère pendant le voyage. Il est nécessaire d’optimiser au maximum le chargement car nous emportons plus de 200 kilos de dons…

17 juin 1100 euros Objectif atteint et dépassé sur la cagnotte ULULE

Un grand merci à toutes et tous qui ont pris le temps de donner un don financier pour financer l’opération que nous menons avec Imedi Handicap sur la Géorgie.

Mi juin tri des dons envoyés par ClaireFontaine, FC Villepreux et Annie Daulé de Bretagne ainsi que de nombreux petits donateurs Voir l’article

Les détails du voyage

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *